ZAR ELECTRIK pour les réseaux.jpg

SAEMEDI 5 FEVRIER 2022

Les transes envoûtantes de l’African Electro
Quand la rencontre de deux activistes de la scène méditerranéenne aboutit au mariage entre les transes gnaouies, les boucles de la musiques subsaharienne et l’électro la plus ensorcelante, la célébration se fait forcément explosive. Sur les pistes de cet African techno, Anass  Zine et Arthur Peneau, chanteurs-instrumentistes au gumbri, à l’oud et à la kora electrique, embarquent Did Miosine aux machines pour un trip envoûtant aux confins du Maghreb. Derrières les voix enchanteresses ou rugissantes, l’appel à la danse se fait par les rythmes et les soubresauts ternaires baignés d’électro. Ça tourne jusqu’à s’étourdir, ça bouillonne et tourbillonne dans des transes infinies aux échos d’Orient et aux groove apatrides.  Nuits métisses 2021.

 

Zar Electrik – Transe african electro

Mariage entre les transes gnaouies, les boucles de la musique subsaharienne et l’électro la plus ensorcelante, pour une célébration forcément explosive. Gumbri, oud et kora électrique, appuyés par des machines pour un trip envoûtant aux confins du Maghreb. Derrière les voix enchanteresses et rugissantes, l’appel à la danse se fait par les rythmes et les soubresauts ternaires baignés d’électro. Ça tourne jusqu’à s’étourdir, ça bouillonne et tourbillonne dans des transes infinies aux échos d’Orient et aux groove apatrides.